Baccalauréat : les pistes d'une réforme

le
0
Après la fraude du bac S, l'idée d'une refonte de l'examen national, dont les résultats ont été dévoilés mardi matin, progresse. Elle se heurte encore à des hostilités.

Connus mardi, les résultats du baccalauréat version 2011 promettent d'être encore meilleurs que l'an dernier. Pour deux raisons principales: la hausse cette année des bacheliers de la voie professionnelle, mais aussi la clémence demandée aux correcteurs en raison de la fuite à l'épreuve de maths du bac S. En 2010, le taux de réussite avait atteint 85,6%. Mais ces résultats auront certainement un goût amer. Car la fraude qui s'est déroulée lors de l'épreuve de maths du bac S a créé un tel séisme au plus haut sommet du ministère que des répercussions sur l'organisation du bac sont d'ores et déjà envisagées.

Aujourd'hui, officiellement, la mission confiée par Luc Chatel aux services de l'Inspection générale porte sur la sécurisation de cette épreuve, de la conception des sujets à la correction des copies, en passant par les risques multiples de fraude. Mais en filigrane, plusieurs acteurs de la communauté éducative murmurent que le terrain est «mûr» pour un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant