Bac : sur Twitter, Victor Hugo est un «bel enfoiré» mais il «avait du flow»

le
0
Bac : sur Twitter, Victor Hugo est un «bel enfoiré» mais il «avait du flow»
Bac : sur Twitter, Victor Hugo est un «bel enfoiré» mais il «avait du flow»

En 1864, Victor Hugo n'aimait pas le bac et le critiquait même dans un essai. Cent cinquante ans plus tard, les bacheliers le lui ont bien rendu. Après avoir eu à commenter ce mercredi matin le «Crépuscule», un poème tiré des «Contemplations», aux épreuves anticipées du bac de français, des dizaines d'élèves de première ont déversé un torrent d'insultes sur Twitter à l'égard du célèbre poète.

«Un bel enfoiré avec (son) Crépuscule à la con»

Ici, celui qui est habituellement considéré comme un des plus grands écrivains de la langue française est taxé de «bel enfoiré avec (son) Crépuscule à la con». Là, un élève de première critique ce «bâtard» qui «ne peut pas parler normalement comme les autre». La beauté du poème, qui met en scène un dialogue entre la vie symbolisée par un brin d'herbe, et la mort représentée par une tombe, n'a semble-t-il pas plu aux candidats. «Victor Hugo et toute sa compagnie créole de poètes la, ils m'ont prit la tête truc de fou», s'est ainsi  exclamé un internaute quand un autre ironisait sur cet auteur qui «a quand même réussi à faire parler un brin d'herbe avec une tombe».

Crépuscule de merde, Victor Hugo, tu fais chié à écrire des poèmes comme sa ! avec ta nature, ta vie et ta mort à deux balles !? Caroooo (@caroline_renaut) June 18, 2014

"La crème de l'Education Nationale rend hommage à Victor Hugo après le bac de français....." pic.twitter.com/rgGCRrE2Lx? worsky (@Wks_69) June 18, 2014

J'avoue Victor Hugo il est pas tout seul dans sa tête. Genre le mec il compare l'amour a un tombeau? aloha (@PalomaBanuls) June 18, 2014

Victor Hugo je te retiens salopard! Y'a rien a dire pr un commentaire sur ta poésie ou ca parle d'une tombe et d'1 brin d'herbe #bacfrancais? Patouche la mouche (@liza_isd) June 18, 2014

Mais Victor Hugo ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant