Bac philo : petit couac mais grande réflexion

le
0
L'épreuve de philo a donné le coup d'envoi du bac 2016.
L'épreuve de philo a donné le coup d'envoi du bac 2016.

L'épreuve de philosophie donne chaque année le coup d'envoi du baccalauréat. Alors que dans les centres d'examens, les candidats stressent, transpirent ou phosphorent (ou les trois), les Français ? et en premier lieu les parents ? sont impatients de découvrir les sujets sur lesquels ils n'auront pas à plancher durant 4 heures. Et puisque décidément rien n'est simple en philosophie, les premiers sujets transmis ce matin par le ministère de l'Éducation nationale (environ une heure après le début des épreuves)... n'étaient pas les bons ! La Rue de Grenelle a dans un premier temps communiqué aux rédactions de divers médias les sujets donnés en Guyane, où l'épreuve était organisée mardi.

L'erreur, vite rectifiée, prouve toutefois que la discipline se prête toujours à exercer notre sens critique, et à remettre en cause nos perceptions. C'est d'ailleurs ce que stipulait l'un des sujets donnés en série L en Guyane : « Le réel se réduit-il à ce que l'on aperçoit ? » Les (vrais) sujets du bac sont à retrouver sur Le Point.fr.

Il s'agissait en réalité des sujets de philosophie donnés en Guyane, où le bac a commencé? hier, en raison du décalage horaire entre le territoire français et la métropole. En effet, s'il est déjà compliqué de s'y retrouver dans les divers sujets donnés aux différentes filières, 20 000 candidats passent chaque année...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant