Bac : le faux débat

le
0
Le 7 juillet, les candidats sauront s'ils sont reçus, collés, ou s'ils doivent passer par des oraux de rattrapage. Mais qu'ils se rassurent, 88 % des candidats l'ont eu l'an dernier, dont 91 % en série générale.
Le 7 juillet, les candidats sauront s'ils sont reçus, collés, ou s'ils doivent passer par des oraux de rattrapage. Mais qu'ils se rassurent, 88 % des candidats l'ont eu l'an dernier, dont 91 % en série générale.

Après le réconfort, encore un peu d'efforts. Les candidats aux bacs général et technologique reprennent lundi le chemin des centres d'examen pour trois jours d'écrits, après un week-end de pause clos par la fête de la Musique. Les candidats de la voie professionnelle ont, eux, terminé les écrits vendredi. Pour les candidats littéraires, le plus dur est passé puisqu'ils ont déjà planché sur la philosophie, coefficient 7. Mais, pour les scientifiques, les choses sérieuses commencent, avec les mathématiques lundi (coefficient 7), physique-chimie mardi (coefficient 6) puis, mercredi, sciences de la vie et de la terre, écologie, agronomie et territoires ou bien sciences de l'ingénieur (coefficient 6 ou 7). En ES, la principale matière, sciences économiques et sociales (coefficient 7), tombe lundi, jour le plus crucial aussi pour une grande partie des candidats au bac technologique (l'épreuve est différente suivant les séries).

Comme chaque année, le débat ressurgit sur l'intérêt de substituer un contrôle continu à cet examen lourd à organiser, coûteux et qui ampute le temps de classe. Un débat aussi rituel que le bac lui-même, et aussi vain ? Le bac est "un rite important qu'il faut conserver", a estimé la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem. "Toute la France bat au rythme des sujets du bac", s'est-elle félicitée, en référence aux énoncés de philosophie très commentés.

Tout s'est joué dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant