Bac : à l'étranger, des copies corrigées sur Internet

le , mis à jour le
0
Un logiciel français permet de numériser les copies et de les envoyer sur différents serveurs cryptés.
Un logiciel français permet de numériser les copies et de les envoyer sur différents serveurs cryptés.

Pourquoi transporter de nombreuses feuilles de papier pour les corriger quand la technologie permet de les faire circuler rapidement à moindre coût ? Le réseau des lycées français de l'étranger (AEFE) s'est penché sur la question de la numérisation des copies depuis 2011. Et pour cause, un prof ne pouvant pas corriger les copies de son établissement, d'autres enseignants devaient prendre l'avion, allant de centre en centre, d'hôtel en hôtel afin de pouvoir corriger ses copies. De nombreux kilomètres, aujourd'hui évités.

Comment ça marche ?

Pour les futurs bacheliers, pas de changement. Les candidats composent sur des copies papier qui sont numérisées, puis envoyées, via une application sur Internet, sur différents serveurs cryptés, à plusieurs endroits pour parer à d'éventuelles pannes ou catastrophes naturelles. Les enseignants se connectent grâce à un login et un mot de passe pour accéder aux copies qu'ils pourront surligner et annoter directement sur l'écran de leur ordinateur. Cependant, impossible de les imprimer. Un procédé nommé Viatique mis au point par la société française Neoptec.

De nombreux avantages

L'idée de numériser les copies n'a rencontré aucune résistance de la part des enseignants : « Les correcteurs n'ont plus besoin de se déplacer, indique le service communication de l'AEFE, ils peuvent désormais accéder aux copies depuis chez eux. »...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant