Bac 2016 : devant les lycées, les résultats "à l'ancienne"

le , mis à jour le
0
Devant le lycée Rocroy-Saint-Vincent de Paul, à Paris, après l'affichage des résultats du bac.
Devant le lycée Rocroy-Saint-Vincent de Paul, à Paris, après l'affichage des résultats du bac.

9 h 30 au lycée Hoche, à Versailles. Les lycéens regroupés devant les grilles de l'établissement aperçoivent au loin le proviseur, Toussaint de Quievrecourt, qui affiche les résultats de la filière économique de l'académie. Les portes ouvriront à 10 heures. Ils sont une vingtaine à patienter en silence, à l'exception de trois copains originaires d'Aubergenville, dans les Yvelines. Adrien, 19 ans, n'est pas rassuré : « C'est pile ou face. Je n'ai pas beaucoup travaillé cette année, je suis le dernier de ma classe? » Son copain Quentin renchérit : « T'es parti au bout d'une heure aussi ! » Le proviseur prend de court tout le monde en ouvrant plus tôt que prévu. Les lycéens doivent présenter leur carte d'identité et leur convocation pour accéder aux résultats. La mère d'Adrien lui chuchote : « Je ne sais pas si c'est ton c?ur ou le mien qui bat le plus vite. »

CONSULTEZ notre dossier sur le bac

Lycée Rocroy-Saint-Vincent-de-Paul, dans le 10e arrondissement de Paris. Des dizaines d'élèves se précipitent dès l'ouverture des portes. « On voulait faire ça à l'ancienne avec les tableaux d'affichage, raconte Aïmane Medkouri. C'est bien plus excitant ! » Après avoir gravi les marches de l'escalier quatre à quatre, les premiers lycéens débarquent devant le panneau d'affichage. « Mention bien ! » crie l'un. « Ah, moi je n'ai pas de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant