Bac 2014 : Thomas et Marie, rois des mentions

le
1
Bac 2014 : Thomas et Marie, rois des mentions
Bac 2014 : Thomas et Marie, rois des mentions

Les messagees de félicitations ont plu toute la journée sur Twitter. « Bravo à ma petite Marie, qui a eu son bac mention très bien », écrit @Blaaaaaanche. « Thomas a eu la mention très bien et il a eu 19 en philo ! », ajoute @yupryx. Marie et Thomas sont deux lycéens talentueux... et chanceux.

D'après les statistiques que nous avons compulsées hier sur notre site leparisien.fr, lors de la publication des résultats du baccalauréat 2014*, Marie et Thomas arrivent en tête de notre Top 10 des prénoms des bacheliers les plus brillants en filières générales (S, ES et L), c'est-à-dire ceux qui ont décroché une mention très bien, correspondant à une moyenne supérieure à 16/20.

Le prénom que l'on porte aurait-il un lien avec nos capacités à apprendre et notre intelligence ? Pas vraiment... « Je pense que le prénom Marie est très répandu, notamment dans les classes sociales favorisées. Cela explique peut-être qu'on arrive en tête », décrit l'une des lauréates de 17 ans, qui a réussi son bac ES avec 17 de moyenne. « Mais je ne pense pas que mon prénom ait pu jouer dans ma réussite scolaire », ajoute cette fille d'une infirmière et d'un employé de banque à la retraite, originaire de Nantes (Loire-Atlantique).

Les prénoms avec mention "très bien" pour le Bac général

Lucas et Louise en 2032 ?

De fait, en 1996, année de naissance de la plupart de ces nouveaux bacheliers, 7 449 Marie ont vu le jour. C'était, à l'époque, le deuxième prénom le plus donné. Cette année-là, 9 373 Thomas prenaient la tête du classement des prénoms les plus en vue chez les nouveau-nés. Dans le reste de notre top 10 des meilleurs bacheliers, viennent ensuite Antoine et Nicolas chez les garçons, Camille et Mathilde chez les filles. 56 % de ces mentions sont d'ailleurs décernées à des lycéennes.

Au contraire, dans les séries professionnelles, ce sont les garçons qui obtiennent (à 53 %) le plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 5 juil 2014 à 17:54

    Avec un bac sans mention, toutes les prépas sont fermées, même les IUT pour dire, reste le dépotoir de la fac où 80% seront éjectés avant Noël. Mais....tout le monde a le bac, les socialopes sont contents, plus de sélection, plus de notes....tout va bien.