BabyNes arrive en France

le
1
INFO LE FIGARO - Avec ce nouveau concept d'appareil, associé à des capsules de lait en poudre, Nestlé espère révolutionner le quotidien des jeunes parents.

Après dix-huit mois de test en Suisse, la machine BabyNes débarque en France courant septembre, selon nos informations. Finis les biberons de lait mal dosés en plein milieu de la nuit... Avec ce nouveau concept d'appareil, associé à des capsules de lait en poudre, le géant mondial de l'agroalimentaire espère révolutionner le quotidien des jeunes parents. à condition qu'ils fréquentent Natalys, Bonpoint ou Le Bon Marché, parmi les points de vente sélectifs choisis pour ce lancement.

Après avoir inventé la machine à capsules expresso en 1986, déclinée en 2010 dans le thé (Special-T), Nestlé s'attaque au marché du lait en poudre pour les bébés de 0 à 3 ans. Numéro un mondial de la nutrition infantile, le groupe suisse, qui a inventé le lait en poudre il y a plus d'un siècle, connaît bien ce secteur. Il a récemment renforcé son leadership par l'acquisition de Wyeth. Avec BabyNes, il revendique la création de «la première solution nutritionnelle complète au monde pour nourrissons et jeunes enfants». Sa machine permet de préparer en moins d'une minute un biberon de lait, en choisissant la capsule (il en existe six) adaptée à l'âge et aux besoins nutritionnels du bébé. On sélectionne d'abord la température souhaitée, on insère ensuite la capsule hermétique dans la machine puis on appuie sur le bouton.

Après avoir filtré l'eau, la machine déverse le lait dans le biberon. Les capsules peuvent être utilisées indépendamment de la machine pour un biberon traditionnel. Comme Nespresso et Special-T, BabyNes est positionné haut de gamme, vendu environ 200 euros. La boîte de 26 capsules coûte une quarantaine d'euros. Le biberon préparé avec BabyNes revient donc deux à trois fois plus cher qu'avec une boîte de lait standard. En sortant sa dernière innovation en pleine crise dans l'Hexagone, son deuxième marché, Nestlé entend bien démontrer la pertinence de sa stratégie de valorisation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • md24750 le jeudi 30 aout 2012 à 16:20

    200 € la machine adéquate ! fichtre ! et les capsules ? pas donné sans doute, comme celles de Nespresso. Beaucoup plus cher avec davantage de déchets. C'est ça protéger l'environnement et minimiser ses déchets ? Mais, comme les gens sont de plus en plus pressés, ils se laisseront "prendre au jeu".Alors, que préparer un biberon à l'ancienne, n'est pas si compliqué....et sans dommage pour nos poubelles.