Baby-boom chez les ours

le
0
Baby-boom chez les ours
Baby-boom chez les ours

LES PYRÉNÉES enregistrent un nombre record de naissances d'ours, avec la découverte de deux nouveaux petits le 7 août, dans le val d'Aran, en Espagne, au côté de leur mère Hvala. Le réseau Ours, présent sur les versants français et espagnol, en est à six naissances détectées cette année, après la découverte de trois oursons en Catalogne en mai, dont deux ont été photographiés, et d'un autre filmé par des randonneurs en juin dans le secteur du pic des Aigualluts.

Un mâle sera lâché d'ici deux ans côté espagnol

« On espère qu'il y en aura encore d'autres pour cette période. Cette année, nous avons découvert deux oursons supplémentaires nés en 2014 », explique Alain Reynes, directeur de l'association Pays de l'Ours-Adet (Haute-Garonne). Six oursons avaient également été recensés en 2014, dont l'une, Auberta, n'a pas passé l'hiver suivant. Sur les photos diffusées il y a deux jours, Hvala est identifiable grâce à sa boucle d'oreille. Il faudra attendre les analyses des crottes relevées sur place pour espérer connaître le sexe des petits et identifier leur père. « Les oursons ont environ 8 mois et semblent en bonne santé. Depuis son lâcher en 2006, Hvala a déjà eu cinq portées. A notre connaissance, c'est elle qui a eu le plus d'oursons », précise Alain Reynes.

Ces naissances sont de bon augure pour la présence du plantigrade dans les Pyrénées. Grâce aux relevés de traces et aux analyses génétiques, on en recense une trentaine dans la chaîne. Mais les mâles susceptibles de participer à la reproduction ne sont que trois. Il y a seulement deux mâles connus dans les Pyrénées occidentales, mais pas de femelle, et les Pyrénées centrales ont également besoin de sang neuf. Le lâcher d'un mâle sur le versant espagnol est prévu en 2016 ou 2017. Les associations réclament la réintroduction d'un mâle supplémentaire. La survie de l'espèce ne peut reposer uniquement sur le patriarche Pyros, père de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant