Babu, «le héros» du métro, était ivre

le
0
Les analyses toxicologiques du jeune homme mort éléctrocuté sur les voies du métro, indiquent qu'il avait 2,4 grammes d'alcool dans le sang et accréditent la thèse d'une rixe qui tourne mal.

C'est l'histoire de la chute d'un héros ordinaire. L'histoire du jeune Babu dans le métro parisien avait touché la France entière, qui le croyait mort pour sauver une jeune femme de son agresseur. Mais plus l'enquête avance et plus la thèse d'une rixe banale entre deux jeunes semble la plus probable. L'analyse toxicologique du sang de Rajinder Singh, surnommé Babu, indique en effet que le jeune homme de 33 ans était sous l'emprise de l'alcool avec 2,4 grammes dans le sang, selon une information de nos confrères du Parisien. Il semblerait que des proches de Babu interrogés par la police aient également raconté avoir bu des bières avec lui quelques instants avant l'accident.

Après le visionnage des images de vidéo-surveillance du quai de la station Crimée, ces nouveaux éléments viennent à nouveau écorner l'image de héros que lui avaient un peu trop rapidement forgé les médias. Deux ministres, Thierry Mariani et Frédéric Miterrand s'étaient même rendus à la stat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant