B.Le Roux : " McCaw ? Il faut le défoncer "

le
0
B.Le Roux : " McCaw ? Il faut le défoncer "
B.Le Roux : " McCaw ? Il faut le défoncer "

Préféré à Damien Chouly en troisième ligne pour défier les All Blacks samedi en quarts de finale de la Coupe du monde, Bernard Le Roux n'a pas peur de la Nouvelle-Zélande. Ni de son capitaine Richie McCaw...

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL A CARDIFF,

Bernard Le Roux, samedi contre les Blacks, ce sera plaquage, plaquage, plaquage… ?
Que ce soit en attaque ou en défense, je vais tout donner. Je n’ai pas demandé à Philippe pourquoi il m’a choisi mais on sait que ça va être très, très dur. C’est une équipe qui est pas mal en attaque donc on va essayer d’être bien en défense. Offensivement, on sait qu’on doit être correct sur les bases.

Qu’est-ce que cela vous fait d’être titulaire pour un quart de finale de Coupe du monde ?
C’est le plus grand match de ma vie. J’ai déjà joué contre les Blacks mais là c’est spécial. Il y a toujours une grande ambiance en Coupe du monde, je suis content de faire partie de ça.

Quel est le mot d’ordre dans le groupe ?
On a bien discuté après le dernier match contre l’Irlande où on a fait pas mal de fautes. On n’a pas fait un match très intelligent. Il y avait l’opportunité de marquer et de faire des choses bien contre l’Irlande mais on ne l’a pas fait. On doit prendre nos responsabilités et faire plus ce week-end. On sait qu’on peut le faire. On joue la meilleure équipe du monde, il faut avoir un peu de chance aussi. Mais on est prêt pour le combat.

« Les Blacks, c’est toujours du rugby ? »

Ces Blacks-là ne vous font pas peur ?
Non. Nous sommes tous des joueurs de rugby, on sait tous jouer au rugby. Les Blacks, OK c’est un peu spécial mais nous aussi on est en forme, on sait qu’on peut le faire si on est bien prêt mentalement et physiquement.

Avez-vous tout de même un peu d’appréhension ?
Non. J’ai déjà joué contre les Blacks. Ça va vite, c’est très dur et ça pique mais c’est toujours du rugby.

Vous allez vous frotter à Richie McCaw…
C’est mon idole depuis que j’ai 15 ans ! C’est un super joueur, ça me fait plaisir de jouer contre lui pour la première fois. La dernière fois que j’ai joué contre les Blacks, lui n’était pas là.

Que faut-il faire pour le respecter ?
Il faut le défoncer (sourire) !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant