B.Gomis veut garder sa liberté

le
0
B.Gomis veut garder sa liberté
B.Gomis veut garder sa liberté

Seul au monde. Ou presque? Bafétimbi Gomis est actuellement le seul joueur de l'effectif lyonnais à être resté du côté de Tola-Vologe, le centre d'entraînement. Les autres ont débuté la préparation de la nouvelle saison à Tignes (Savoie), où ils jouent notamment aux apprentis cyclistes en cette période de Tour de France. Après avoir reçu le soutien de quelques-uns de ses compères de L1, l'attaquant international tricolore est revenu sur sa situation. Ecarté par son entraîneur Rémi Garde et poussé vers la sortie par son président Jean-Michel Aulas depuis plusieurs semaines, Gomis s'entraîne seul avec un préparateur physique, en attendant d'éventuellement trouver un point de chute. « Je ne suis pas surpris mais la forme me dérange et me déçoit, a-t-il expliqué dans les colonnes de L'Equipe. On aurait pu m'emmener au stage. J'ai dit à Jean-Michel Aulas que ce n'était pas la meilleure solution de me laisser de côté car si je ne trouve pas de club, je serai réintégré dans l'équipe. »

« Je pense mériter un peu plus de considération »

En fin de contrat dans un an, l'ancien Stéphanois ne comprend donc pas le choix de son président, qui semble-t-il a eu du mal à accepter que son joueur puisse refuser de rejoindre Swansea City et Cardiff City (Premier League) : « Je respecte tous les clubs mais j'ai encore le droit de décider ma destination, non ? Je peux choisir sans être contraint, même si on m'offre des conditions encore plus avantageuses qu'à Lyon, estime le buteur de 27 ans. Je n'en fais pas une question financière. La première année, Lyon était parvenu à un accord avec Fenerbahçe mais ça ne m'a pas empêché de rester. D'accord, aujourd'hui, c'est différent car c'est la première fois qu'un coach, par presse interposée, dit ne pas compter sur moi. » Un comportement qu'il n'a pas apprécié : « Je pense mériter un peu plus de considération. Tenez, il y a deux ans, j'avais émis le souhait de prolonger et on avait voulu me vendre au Rubin Kazan? Si j'arrive à un an de la fin de mon contrat, ça n'est pas que de ma faute non plus. » (ndlr : un nouveau contrat était dans les tuyaux mais il n'a pas souhaité signer dans les mêmes conditions salariales)

Des pistes existent pourtant

« Si je ne trouve pas un club qui peut m'offrir les garanties que j'attends, qui a l'ambition que je recherche, je resterai », affirme Bafé Gomis, qui a donc refusé les offres des deux formations galloises. En contact avec la Fiorentina et le Shakhtar Donetsk, il intéresse également Tottenham et Newcastle, qui est récemment revenu aux nouvelles après avoir laissé filer Pierre-Emerick Aubameyang du côté du Borussia Dortmund. Le Varois de naissance a également été proposé à Monaco mais sa priorité est de quitter la France. S'il souhaite « « partir de Lyon la tête haute », Gomis n'est donc pas prêt à tout pour quitter les bords du Rhône. « Aujourd'hui, je peux être mis à l'écart et finalement débuter un match, en raison des blessures, des suspensions? Je suis à l'OL. Je suis loin d'être parti. » L'occasion pour lui de remettre la pression sur ses dirigeants qui ne veulent pas le laisser partir gratuitement dans un an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant