B.Compaoré : " Un soulagement de prouver ce que je vaux "

le
0
B.Compaoré : " Un soulagement de prouver ce que je vaux "
B.Compaoré : " Un soulagement de prouver ce que je vaux "
Après des années difficiles, Benjamin Compaoré a pris sa revanche en devenant champion d'Europe du triple saut jeudi à Zurich. Le Français a assommé ses adversaires dès son premier essai avec un bond à 17.46m, record personnel.

Benjamin Compaoré, cette médaille d'or est la concrétisation de beaucoup de travail. Peut-on parler de début d'une nouvelle histoire pour vous ?
Ce n'est pas vraiment un aboutissement parce qu'il y aura d'autres choses à aller chercher, d'autres combats sportifs. Mais ça fait du bien. C'est un soulagement de pouvoir enfin prouver ce que je vaux. Je ne pense pas avoir encore tout prouvé. L'important n'était pas la performance, mais le titre, la Marseillaise, le tour d'honneur devant toute ma famille. J'étais venu pour gagner et je repars avec la médaille d'or, je peux être content. J'intériorise beaucoup. J'ai vécu beaucoup de moments difficiles dans mes saisons, depuis des années. J'ai l'impression que ça fait longtemps que j'aurais dû être présent au niveau international. Il m'a fallu attendre 8 ans, depuis 2006, pour entendre une autre Marseillaise (ndlr : Benjamin Compaoré a été sacré champion du monde junior) alors que je m'entraîne tous les jours pour ça, je me bats tous les jours pour ça.
 
Quelles sont les clés de votre réussite aujourd'hui ?
J'avais confiance en moi, en mon duo avec mon entraîneur Jean-Hervé Stievenart. On avait confiance en notre travail, en notre potentiel. On était persuadé que je pouvais faire de grandes choses et j'espère que ce n'est pas fini. Ça aide à s'accrocher chaque année, à se battre, à repartir et à rebondir. J'étais KO chaque année, je sors des Jeux Olympiques 6eme, aux Championnats du monde de Daegu, je fais 8eme, je suis déçu. L'an dernier je me suis fait opérer de la cheville, je n'ai même pas sauté. Mais j'ai accepté, je ne suis pas le plus à plaindre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant