Azerty fait de la résistance

le
1
Le C cédille majuscule ou encore le e dans l'o ne sont pas aisément accessibles sur le clavier actuel.
Le C cédille majuscule ou encore le e dans l'o ne sont pas aisément accessibles sur le clavier actuel.

« Il n'est pas question évidemment de changer le clavier azerty. » La mise au point de Fleur Pellerin intervient après une série d'articles expliquant qu'un rapport issu de son ministère reproche au bon vieux clavier francophone de ne pas permettre d'écrire aisément certaines particularités de notre langue. La ministre reconnaît que des « travaux » ont été engagés pour « améliorer les fonctionnalités » des claviers d'ordinateurs azerty, mais pas plus. Il s'agit « simplement d'améliorer quelques fonctionnalités », a souligné la ministre.

Le quotidien Le Parisien avait écrit mercredi que le ministère réfléchissait « sérieusement à remiser ce clavier ». Le Monde citait un rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France selon lequel il est « presque impossible d'écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France ». La nouvelle de la fin de l'azerty avait été accueillie avec un certain scepticisme par les internautes.

« Il y a des travaux qui ont été engagés, ils l'ont été également au Canada, en Belgique, dans un certain nombre de pays francophones, pour combler un certain nombre de lacunes sur les claviers azerty », a précisé Mme Pellerin. Elle a cité en exemple « le fait qu'on ne puisse pas, à partir du clavier, faire un C majuscule cédille » ou « un certain nombre de choses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    alt 128 ÇÇ alors on ne peut pas , quelles lumières que sont nos ministres, c'est affolant de voir leur niveau !!!!!Ç Ç Ç Ç.............