Azéma critique l'arbitrage

le
0

Franck Azéma, l'entraîneur de Clermont est revenu sur l’arbitrage de la demi-finale du Top 14 opposant le Racing 92 à l'ASM. Frustré, il s’en prend à Alexandre Ruiz, l'arbitre de la rencontre.

La défaite en demi-finale du Top 14 laisse un goût amer à Franck Azéma, l'entraîneur de l’ASM. Il critique l’arbitrage de monsieur Alexandre Ruiz, arbitre de la rencontre. « Honnêtement, après le match, je dis que Ruiz a fait un bon match sur la gestion des fautes, des mêlées, a-t-il concédé. Par contre, c’est vrai que je n’ai pas le son et quand je revois après tous les arbitrages vidéo, le boss c’est lui. Il (M. Ruiz, ndlr) manque sérieusement de coronès. Honnêtement, il n’assume rien, il n’a jamais repris la main sur toutes les décisions » a lâché le technicien à France 3 Auvergne.

Les « erreurs » d’arbitrage coûtent chers maintenant à l’ASM. Tellement que l’entraîneur parle de lui à la troisième personne. « J’ai la sensation qu’au dîner de cons, au repas des arbitres, c’est toujours Azéma ou l’ASM et ça commence à être lourd, poursuit-il. Aujourd’hui, on a cinq arbitres de niveau international qui sont professionnels, les autres ne le sont pas. Quand je vois l’arbitrage vidéo, dans les conditions où cela s’est fait. Il a un abonnement Canal+ avec une bière, j’exagère un peu mais c’est ça ». La Ligue va peut-être sévir contre Azema après ses déclarations.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant