Azarenka sortie, la valse des favoris continue !

le
0
Azarenka sortie, la valse des favoris continue !
Azarenka sortie, la valse des favoris continue !

Il ne fait décidemment pas bon être tenant du titre à Melbourne. Après la fin de non-recevoir reçue mardi par Novak Djokovic, triple vainqueur de l'épreuve, au tour de Victoria Azarenka de se voir remettre un bon de sortie. La Bélarusse, victorieuse du premier Grand Chelem de la saison en 2012 et en 2013, n'ajoutera pas une troisième couronne à son palmarès et, après 18 victoires de rang en terre australienne se voit sommée, sèchement, de retourner à ses chères études. Dans la peau de l'outsider ce mercredi, pas de Stanilas Wawrinka mais une Agnieszka Radwanska capable, elle aussi, de faire se soulever le public de la Rod Laver Arena avec son jeu léché et tout en finesse. « Elle a tout fait un peu mieux que moi reconnaissait Azarenka. Je la regardais juste. J'étais un peu spectatrice. » Pas assez concentrée, trop imprécise (47 fautes directes), la numéro 2 mondiale, va rapidement se trouver menée une manche à rien. Avant de se révolter. Une parenthèse malheureusement éphémère pour Azarenka qui retombera très vite dans ses travers du jour. « Je me suis montrée un peu trop entêtée, à toujours faire la même chose, toujours rater les mêmes coups » regrettait-elle à l'issue d'une rencontre perdue 6-1, 5-7 et 6-0 dans l'ultime manche.Après Serena Williams, Maria Sharapova, c'est donc une autre grandissime favorite dans la course au titre qui disparait du tableau aux portes de l'explication finale. Azarenka rayée des tablettes, Agnieszka Radwanska fait, elle, un pas de plus vers un possible sacre. La native de Ahaus, première Polonaise depuis 1939 à atteindre la finale d'un Grand Chelem il y a deux ans à Wimbledon, a envoyé un signe fort aux trois autres rescapées en venant à bout d'une rivale face à laquelle elle s'était inclinée 12 fois lors de leurs 15 dernières rencontres. « C'est difficile de jouer quelqu'un contre qui avez si souvent perdu avant reconnaissait la Polonaise. Je suis très contente de jouer ma première demi-finale ici. Plusieurs têtes de série ont été éliminées, mais ça ne veut pas dire que ça va être plus facile. » La 5eme joueuse mondiale, qui pourrait grimper de trois rangs au classement en cas de victoire à Melbourne, affrontera, au tour suivant la Slovaque Dominika Cibulkova (n°20), victorieuse, pour sa part, de la Roumaine Simona Halep (n°11). Une fois encore, les deux joueuses se connaissent bien mais, cette fois-ci, c'est la Polonaise qui fera figure de favorite. En 6 confrontations, la protégée de Tomasz Wiktorowski s'est imposée 5 fois dont une fois en Grand Chelem (US Open 2008).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant