Ayrault vante le «made in France» en Chine

le
0
Arrivé jeudi à Pékin, le premier ministre effectue un déplacement de quatre jours qui contraste avec la visite éclair de Hollande.

Jean-Marc Ayrault devant des briques de lait Lactel, des alignements de bouteilles de vins français, des boîtes de Vache qui Rit et des barquettes Saint-Moret. Arrivé à Pékin pour une visite de quatre jours en Chine, le premier ministre a déambulé jeudi dans les rayons français de l'hypermarché Carrefour de Shuangjing. Avec la ferme intention de vanter la France qui gagne quand le pays est plongé dans la sinistrose et quand lui-même bat désormais les records d'impopularité qui avaient été ceux de l'ex-premier ministre socialiste Édith Cresson.

Accompagné par les ministres Arnaud Montebourg (Redressement productif) et Guillaume Garot (Agroalimentaire), par la représentante spéciale du Quai d'Orsay en Chine Martine Aubry, Jean-Marc Ayrault veut croire que l'économie tricolore saura gagner du terrain dans l'empire du Milieu. «L...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant