Ayrault souhaite moins de ministres à Bercy

le
0
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est jeudi matin l'invité de BFM et de RMC. La première question porte sur son impopularité, qu'il tente de relativiser. "On gouverne parce qu'on a été élu !" assure le locataire de Matignon. "Si vous cherchez la popularité, vous ne faites pas bien votre travail", poursuit-il. "Mon horizon n'est pas fixé par les sondages. Un seul pourcentage m'intéresse, celui du taux de chômage", lâche Jean-Marc Ayrault avant de qualifier les chiffres dévoilés mercredi par l'Insee de "bonne nouvelle".Concernant le remaniement, Jean-Marc Ayrault estime que "s'il y avait un peu moins" de ministres à Bercy, "sans doute ce serait plus efficace". Il rappelle qu'il revient au président de la République François Hollande de décider d'un éventuel changement de gouvernement, alors que les rumeurs se font de plus en plus insistantes. Selon le Premier ministre, régulièrement donné partant par la presse, le remaniement n'est pas "la question d'actualité" et il faut "éviter de spéculer" sur ce point.Jean-Marc Ayrault s'exprime également sur l'Ukraine, confirmant que les dirigeants européens n'annonceraient pas de sanctions à l'encontre de la Russie jeudi à Bruxelles. "Les sanctions ne viendront que si les choses ne bougent pas dans la bonne direction. Elles sont en train de bouger", veut croire le Premier ministre. "Il faut qu'il y ait une souveraineté et une intégrité totale de l'Ukraine, qui ne doit pas être dépecée. En même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant