Ayrault semble exclure un retour de la TVA sociale

le
1
Dans une interview à Mediapart, le premier ministre affirme qu' «il n'augmentera jamais ni la TVA ni la CSG pour combler les trous du budget de l'Etat». Il se dit par ailleurs favorable à un délai pour la Grèce.

Le premier ministre a démenti ce dimanche un possible retour de la TVA sociale. Interviewé par le site Mediapart sur cette possibilité, Jean-Marc Ayrault a évoqué «une invention pure et simple». «On vient de supprimer la TVA Sarkozy en juillet au Parlement, ce n'est pas pour la remettre en place», a-t-il expliqué.

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, avait déjà nié ce dimanche matin sur France 3 toute hausse de la TVA, de la CSG ou des impôts sur les retraités dans le prochain projet de loi de finances. Interrogé sur une évolution ultérieure de la TVA, il avait en revanche refusé de répondre. A Mediapart, Jean-Marc Ayrault a précisé que le gouvernement n'augmentera «jamais ni la TVA ni la CSG pour combler les trous du Budget de l'Etat». Une déclaration qui n'exclut cependant pas, à terme, une possible hausse de ces prélèvements pour financer la protection sociale.

Un délai pour la Grèce

Le gouvernement reconnaît qu'une amélioration de la compétit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le dimanche 23 sept 2012 à 17:59

    Il ne faut surtout pas surtaxer les produits chinois, sacré bande de c...