Ayrault reconnaît les difficultés des foyers «qui vont rentrer dans l'impôt»

le
22
Ayrault reconnaît les difficultés des foyers «qui vont rentrer dans l'impôt»
Ayrault reconnaît les difficultés des foyers «qui vont rentrer dans l'impôt»

Conscient des efforts demandés aux Français mais décidé à redresser les comptes publics. Voilà le message délivré par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dans une interview à Ouest-France ce vendredi. Interrogé sur son éventuelle crainte d'«une révolte fiscale ou électorale», le Premier ministre assure qu'il ne sous-estime «pas les difficultés, notamment des personnes qui, à revenu quasi équivalent, vont payer l'impôt sur le revenu» mais il rappelle que la France devait également limiter son déficit.

Selon différentes estimations, entre 800.000 personnes et un million de personnes devraient payer des impôts pour la première fois en 2013. En cause : le gel du barème de l'impôt (qui permet de tenir compte de l'inflation dans le calcul de l'impôt), le coup de rabot sur le quotient familial (qui concerne les familles avec enfant) ou la suppression de certaines niches fiscales.

«Si nous n'avions rien fait, le déficit de la France serait de 6 %»

Pour 2014, le gel du barème sera levé en 2014, rappelle le Premier ministre. «Depuis deux ans, explique-t-il, le calcul (de l'impôt) n'était plus indexé sur l'inflation. Nous avons mis une décote qui a permis à 400.000 foyers fiscaux de ne pas devenir imposables, mais cela n'a pas suffi. C'est pourquoi nous avons décidé de réindexer le barème en 2014, afin d'éviter à un certain nombre de personnes modestes, actives ou retraitées, d'entrer dans le champ de l'impôt», nuance ainsi Jean-Marc Ayrault.

«Je ne nie pas le fait que nous avons demandé un effort aux Français pour redresser les comptes, d'abord à ceux qui peuvent le plus», poursuit le chef du gouvernement. «Nous avons relevé le taux pour les revenus les plus élevés, imposé à 75 % les très hauts revenus, rapproché la fiscalité du capital de celle du travail», ajoute-t-il. Mais «si nous n'avions rien fait, assure le Premier ministre, le déficit de la France serait de 6 %. Je n'ai pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 28 oct 2013 à 09:29

    vraiment n(importe quoi ce type;;;;;;; quand on fait une loi, on regarde l'impact, le but rechercher, les conséquences....., et on rectifie avant de se faire passer pour des clopws???

  • M6111389 le samedi 26 oct 2013 à 07:07

    Inutile de mettre du lubrifiant pour 2014 .... nous savons ce que vous valez !!!!! vous avez vivement critiquez Sarkozy ... et vous êtes pire que lui .... il ne nous reste plus que les municipales et surtout les européennes ... Marine va vous apprendre ce qu'attendent les français.... JMH vous étiez peut-être un bon prof d'allemand mais en gestion et en politique vous n'êtes rien de plus qu'une brelle.

  • s.thual le samedi 26 oct 2013 à 02:21

    eskimmo,,,,vous etes un peu glacial,,,vous oubliez que vous serez un retraité et de quel cadeaux parlez vous ? quand a la santé ,,,votre propos est nul,,,car beaucoup ont ruiné leur santé en travaillant ,,,eux! quand aux autres ,,,ils contribuent pas mal a entretenir au moins des chomeurs ou accrocs aux aides sociales de toutes sortes

  • roulio86 le samedi 26 oct 2013 à 00:19

    Canif. Je pense que tu veux dire les années mitterand avec la retraite à 60 ans, les 35 heures, l'embauche de plus de 30 000 fonctionnaires etc....voilà pourquoi on en est arrivé la aujourd'hui.....quel grand visionnaire ce mitterand ........pour aujourd'hui faire exactement le contraire....

  • RIC335DA le vendredi 25 oct 2013 à 22:42

    ben ouais, il reconnait, ça leur fait de belles jambes !!!après qu'il a dit cela, on se sent mieux, vous ne trouvez pas ? allez, un peu de compassion, ça réconforte quand même un peu, que notre cher 1er ministre reconnaisse....

  • eskimmo le vendredi 25 oct 2013 à 22:21

    Avant de piocher dans l'épargne des actifs, il faut déjà supprimer les cadeaux fiscaux des retraités et leur faire payer leurs frais de santé.

  • dsta le vendredi 25 oct 2013 à 21:51

    ..et pour les autres, ceux qui ont l'habitude, ce n'est pas grave, ils connaissent, puisqu'ils ont l'habitude! Hein mon pauvre ZERO ! Quant-on n'a pas la carrure, on n'endosse pas un costume qui n'est pas fait pour soi, lorsque l'on a un peu de bon sens bien sûr !!!

  • CAMIF le vendredi 25 oct 2013 à 21:31

    Les français n'ont pas fini de payer les 600 milliards de dettes accumulées durant le quinquennat de Sarkozy.

  • cg46 le vendredi 25 oct 2013 à 20:33

    Il s'en fout que les gens crèvent sous les taxes, mais il rendra des comptes très bientôt.Dehors !

  • Al20156 le vendredi 25 oct 2013 à 19:08

    il ne comprend rien ce naze