Ayrault promet de donner les détails sur Florange aux syndicats

le
2
JEAN-MARC AYRAULT PROMET DE DONNER TOUS LES DÉTAILS SUR FLORANGE AUX SYNDICATS
JEAN-MARC AYRAULT PROMET DE DONNER TOUS LES DÉTAILS SUR FLORANGE AUX SYNDICATS

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a promis mardi de donner aux syndicats d'ArcelorMittal tous les détails de l'accord conclu sur Florange (Moselle), "dans la transparence la plus totale", lorsqu'il les recevra mercredi.

Le Premier ministre, qui s'exprimait lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, n'a en revanche pas répondu à celles portant sur les hauts-fourneaux du site, qui pourraient être éteints prochainement, avec pour conséquence la nécessité d'investissements coûteux s'ils devaient redémarrer un jour.

Il a déclaré que l'accord conclu avec ArcelorMittal se traduirait par un investissement de 180 millions d'euros dans la filière "froide" de Florange, notamment le packaging dont l'avenir était selon lui "tout à fait incertain".

S'agissant des deux hauts fourneaux de Florange, le groupe sidérurgique s'est juste engagé à les maintenir dans un état qui permette le lancement, à une date encore inconnue, du projet Ulcos, une technologie qui permet une production d'acier plus écologique grâce à la captation du CO2 rejeté.

Interrogé sur l'arrêt éventuel de leur alimentation en gaz, Jean-Marc Ayrault a simplement indiqué que, sur les 150 millions d'euros déjà identifiés par l'Etat pour le développement d'Ulcos, "une grande partie ira tout de suite à l'investissement d'un démonstrateur nécessaire pour développer ce projet".

Edouard Martin, délégué CFDT et figure emblématique de l'intersyndicale de Florange, a indiqué que le gouvernement serait coupable de trahison si se confirmait l'information selon laquelle ArcelorMittal s'apprêterait à éteindre les hauts-fourneaux, qui doivent être maintenues en veille pour éviter toute dégradation.

Laurent Berger, nouveau secrétaire général de la CFDT, s'est chargé de démentir l'information.

"J'ai appelé le gouvernement hier soir, pour qu'on me dise que les hauts-fourneaux ne seraient pas coupés, comme il y avait la crainte à Florange, cette semaine", a-t-il dit lundi. "On a l'assurance que le gaz sera laissé jusqu'au moins en avril."

Jean-Baptiste Vey, avec Emile Picy, édité par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mjjmimi le mardi 4 déc 2012 à 17:37

    Les enfumés de Florange vont à nouveau se faire enfumer! Les pôvres...

  • M1257259 le mardi 4 déc 2012 à 17:16

    alors voila je vous annonce que montebourde a fait du vent...qu'il avait pas de repreneur credible, qu'il etait pas question que vous deveniez des fonctionnaires...donc on vous laisse a votre sort avec mittal...esperons qu'apres tout ce qu'on a dit de "bon" sur lui il soit cool avec vous...et n'oubliez pas...votez pour moi !