Ayrault peine auprès des alliés du PS

le
0
Jean-Luc Mélenchon, les Vertset l'aile gauche du PS multiplient les critiques contre le premier ministre.

Rappels à l'ordre. Avant même le premier Conseil des ministres de la rentrée, Jean-Marc Ayrault s'est livré mercredi à une mise au point à l'égard des principaux alliés des socialistes: Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, écologistes naguère dirigés par sa ministre du Logement Cécile ­Duflot et même l'aile gauche du PS. Depuis quelques jours, tous multiplient les critiques à l'encontre de François Hollande et du gouvernement, au point d'accréditer l'idée, défendue par la droite, d'un immobilisme de la gauche au pouvoir.

Alors, en tant que chef de la majorité, c'est le premier ministre qui s'est chargé d'apporter la réplique à ceux de son camp qui critiquent son action. Jean-Luc Mélenchon? «Il devrait avoir un peu plus de lucidité», a grincé Jean-Marc Ayrault sur BFMTV en rappelant que le leader du Front de gauche n'avait «pas été élu président de la République. Il n'a même pas été élu député.»

Même rappel pour les députés socialistes issus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant