Ayrault laisse planer le doute sur la visite de Poutine à Paris

le
2
 (Actualisé avec Ayrault) 
    MOSCOU, 6 octobre (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a laissé 
planer le doute jeudi sur la visite de Vladimir Poutine à Paris, 
prévue en octobre, soulignant que la priorité était avant tout 
de mettre un terme aux "massacres" à Alep, ville syrienne cible 
de violents bombardements russes depuis plus de deux semaines.  
    Le chef de la diplomatie française s'exprimait à Moscou à 
l'issue d'un entretien avec son homologue russe Sergueï Lavrov. 
    Selon les agences de presse russes, ce dernier aurait 
indiqué avant la rencontre que le président russe se rendrait à 
Paris le 19 octobre prochain pour s'entretenir avec François 
Hollande des dossiers syrien et ukrainien. 
    Interrogé par la presse sur ce point à l'issue de la 
rencontre avec Sergueï Lavrov, Jean-Marc Ayrault a répondu : 
"L'urgence aujourd'hui, c'est la cessation des hostilités et 
l'arrêt des massacres à Alep".  
    Selon une source diplomatique française, la date de la 
visite de Vladimir Poutine, qui pourrait à cette occasion 
inaugurer le nouveau Centre culturel russe à Paris, n'a jamais 
été confirmée. La France souhaite avant tout voir comment évolue 
 la situation à Alep et en Ukraine où Moscou "durcit sa 
position", précise cette source.  
 
 (Bureau de Moscou avec John Irish et Jean-Baptiste Vey à Paris, 
Tangi Salaün pour le service français, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 6 mois

    Il s'est retoquer. Poutine n'a pas besoin de l'intermédiation de Zairault pour connaître la position des yankees. Il ne va pas s'incliner devant ce nul alors qu'il ne cède pas devant Kerry ni Obama, ni le Pentagone.

  • delapor4 il y a 6 mois

    Z'Ayrault avait mal aux joues. Il se dit qu'il avait reçu une paire de baffes de Serguei Lavrov..