Ayrault impose des économies à ses ministres

le
0
Matignon a envoyé ce vendredi la lettre de cadrage aux ministères. La potion est amère: il faut dégager 5 milliards d'économies dans le budget de l'État. Les arbitrages s'annoncent difficiles.

Depuis des mois, le gouvernement promet de mettre fin aux hausses d'impôts et de s'attaquer aux dépenses publiques. Une première étape a été franchie ce vendredi: Matignon a envoyé aux ministères la lettre de cadrage, qui rappelle la nécessité de «retour à l'équilibre des comptes publics en 2017» et détermine les orientations pour 2014. Pour la première fois depuis des décennies, un gouvernement français se fixe pour objectif de réellement réduire une grande partie des dépenses de l'État. Ainsi, les dépenses hors charges de la dette et pensions de retraite - soit 75 % du total - devront baisser de 1,5 milliard d'euros entre 2013 et 2014.

Jusqu'en novembre, le gouvernement Ayrault visait la simple stabilisation de ces charges, reprenant un objectif de l'équipe Fillo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant