Ayrault II à l'aube de réformes douloureuses

le
0
Le gouvernement a tenu vendredi son premier Conseil des ministres.

Tout est désormais en place. Après le miniremaniement post-élection législatives, les socialistes au pouvoir s'apprêtent à entrer dans le vif du sujet: «Le redressement du pays dans la justice» comme le scandait François Hollande tout au long de sa campagne. Il l'a redit ce matin en Conseil des ministres en précisant les deux étapes: «Redressement et puis, après, redistribution.» Fait exceptionnel, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a dit un mot aux journalistes, dans la cour de l'Élysée, avant de remonter dans sa berline: «Tout le gouvernement est au complet, a-t-il lancé. Tout le monde est au travail.»

À la sortie de ce premier Conseil «Ayrault II», les ministres se sont employés à minimiser les différends ayant opposé la ministre de la Justice Christiane Taubira et sa ministre déléguée Delphine Batho, exfiltrée depuis à l'Écologie. «Nos relations sont excellentes, a assuré la garde des Sceaux devant les caméras. Ceux qui ont construit ces fables

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant