Ayrault : Hollande, "House of Cards", son camping-car et lui

le
0
Un documentaire consacré à Jean-Marc Ayrault et réalisé par sa fille sera diffusé sur la télé publique en avril.
Un documentaire consacré à Jean-Marc Ayrault et réalisé par sa fille sera diffusé sur la télé publique en avril.

Il se penche sur le canapé, plonge la main entre le coussin et le dossier. "Oh, regarde ce que je trouve ! Deux euros ! J'ai bien fait de venir !" s'amuse Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre fait le tour de Matignon une dernière fois. Les grandes pièces se succèdent, exceptionnellement vides, à peine éclairées par quelques lustres, ce soir "d'entre-deux de la République". Demain, le 1er avril 2014, il quittera la rue de Varenne après la cérémonie de passation des pouvoirs et Manuel Valls deviendra chef du gouvernement. Dans ce qui est encore son bureau, son épouse, Brigitte, récupère dans la poubelle un poster. "T'as vu, il jette la composition du gouvernement !" Elle aussi s'adresse à la personne qui tient la caméra. C'est Élise Ayrault, leur fille, l'auteur de ce documentaire que diffusera sur France 3 courant avril. Si le titre peut a priori laisser songeur - Mon père, ce Ayrault - ces 53 minutes n'ont en fait rien de ridicule, et sont même assez réjouissantes. L'ancien Premier ministre se livre là comme jamais auparavant, et comme peu d'hommes politiques en général. Décrit comme terne, fade, ennuyeux à l'époque du pouvoir, il se révèle caustique et sévère à l'égard de François Hollande et des autres. Sa sincérité sur certains épisodes-clés du quinquennat permet d'oublier qu'il verse bien peu dans l'autocritique. "À Matignon on ne m'aurait jamais laissé ouvrir la moindre huître" Il y a donc ce que Jean-Marc...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant