Ayrault ferme avec les écologistes sur l'aéroport nantais

le
2
JEAN-MARC AYRAULT APPELLE LES ÉCOLOGISTES À CHOISIR LEUR CAMP SUR LE FUTUR AÉROPORT NANTAIS
JEAN-MARC AYRAULT APPELLE LES ÉCOLOGISTES À CHOISIR LEUR CAMP SUR LE FUTUR AÉROPORT NANTAIS

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault appelle ses alliés écologistes à choisir leur camp au sujet du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), près de Nantes, dans un entretien publié jeudi dans Le Point.

"J'ai dit aux dirigeants du parti (Europe Ecologie-Les Verts) qu'ils devaient choisir. Il est impensable qu'ils s'associent à des anarcho-autonomes qui font de la casse à chaque sommet international", dit le Premier ministre cité par l'hebdomadaire.

Selon Le Point, Jean-Marc Ayrault a également rappelé à l'ordre le ministre écologiste chargé du Développement, Pascal Canfin, qui avait affirmé qu'il se serait joint aux manifestants s'il ne faisait pas partie du gouvernement. "T'es ministre ! Tu dois faire gaffe", aurait-il prévenu.

Jean-Marc Ayrault, porteur du projet d'aéroport et ancien maire de Nantes, souligne également le large soutien dont cette infrastructure bénéficie.

"Les anciens ministres des Transports (Jean-Claude) Gayssot, (Dominique) Bussereau et (Thierry) Mariani m'ont proposé de me soutenir. On ne va tout de même pas tomber dans la décroissance!", dit-il.

Jean-Marc Ayrault, qui a répété à plusieurs reprises l'engagement du gouvernement à mener ce projet à terme, a annoncé samedi la création d'une "commission de dialogue" sur le sujet, une concession faite après une nouvelle journée d'affrontements entre opposants au projet et forces de l'ordre.

Le début des travaux de défrichement, qui devaient commencer en janvier, a été retardé de six mois et le gouvernement a proposé lundi de stopper les interventions sur le site moyennant un gel des constructions illégales sur place.

Le projet est soutenu par l'UMP, le Parti communiste, les élus socialistes, ainsi que toutes les collectivités locales cependant que les écologistes, le MoDem et le Parti de Gauche en réclament l'abandon.

Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laeti453 le mercredi 28 nov 2012 à 12:12

    pardon faute frappe!

  • laeti453 le mercredi 28 nov 2012 à 12:11

    de quoi vivent tous ces anarcho verts? des pensions de l Etat!Frappez a la poche, monsieur le premier sinistre.....