Ayrault face à la grogne des alliés du PS

le
0
Les députés du Front de gauche menacent de ne pas voter la confiance au premier ministre, mardi à l'Assemblée.

Le climat se tend entre le PS et ses alliés. Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, prononcera son discours de politique générale mardi à l'Assemblée. Mais les députés du Front de gauche ont déjà menacé de ne pas voter la confiance au gouvernement si les orientations prises sur le plan économique et social se confirment. Ce qui ferait désordre aussi tôt dans la législature, alors que la popularité d'Ayrault est au beau fixe (69 %, selon BVA). «Nos 4 millions de voix à la présidentielle et nos 2 millions de voix aux législatives sont méprisées!» a lancé le président du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, qui rassemble élus du Front de gauche et quelques ultramarins. André Chassaigne estime que «l'offensive contre les forces de l'argent n'a pas été menée» par le gouvernement.

La menace de ne pas voter la confiance agace franchement au PS: «Mélenchon a toujours dit qu'il ne refuserait jamais de voter la confiance, rappelle un député PS. C

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant