Ayrault exclut d'augmenter TVA ou CSG pour réduire les déficits

le
4
AYRAULT EXCLUT UNE HAUSSE DE LA TVA OU DE LA CSG POUR RÉDUIRE LES DÉFICITS
AYRAULT EXCLUT UNE HAUSSE DE LA TVA OU DE LA CSG POUR RÉDUIRE LES DÉFICITS

PARIS (Reuters) - La TVA ou la CSG ne seront jamais augmentées pour réduire le déficit de l'Etat, déclare le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, dans un entretien à Mediapart diffusé dimanche.

Il récuse d'autre part l'idée que la TVA puisse être relevée dans le cadre de la réforme du financement de la protection sociale prévue l'an prochain.

"Nous n'augmenterons jamais la TVA, ni la CSG pour combler les trous du budget de l'Etat", déclare Jean-Marc Ayrault.

A Mediapart qui lui demande si la TVA pourrait être relevée pour la future réforme du financement de la protection sociale, il répond : "Non. C'est une invention pure et simple. On vient de supprimer la TVA Sarkozy en juillet au Parlement, ce n'est pas pour la remettre en place. Il y a des discussions sur une fiscalité écologique, mais elle n'a pas encore été arbitrée."

François Hollande s'est engagé à réduire le déficit public de la France de 4,5% du produit intérieur brut fin 2012 à 3% fin 2013 et à parvenir à l'équilibre des comptes publics fin 2017, pour la première fois depuis 1974.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 8187113 le dimanche 23 sept 2012 à 18:07

    La vie apprend à jamais de dire jamais. Une nouvelle fois, nous avons un gouvernement qui ne veut pas toucher au système obsolète que nous avons construit depuis l'après-guerre et qui n'est plus adapté au monde et aux aspirations actuelles.

  • chatnour le dimanche 23 sept 2012 à 17:26

    oui, @janaliz, on appelle ça de la sémantique ! A moins qu'ils n'aient déjà compris qu'ils ne vont pas faire long feu aux commandes ?

  • janaliz le dimanche 23 sept 2012 à 17:02

    "Nous n'augmenterons jamais la TVA, ni la CSG pour combler les trous du budget de l'Etat", déclare Jean-Marc Ayrault. Nous prenons date et acte. Serait-il possible qu'on les augmente quand même, non pas pour boucher les trous mais pour ne pas en créer !!! Ce qui est fondamentalement différent vous en conviendrez. Car il va bien falloir le rembourser le déficit supplémentaire des 4.5%-2012 et des 3%-2013, etc... Pour qui nous prend-on ?

  • frk987 le dimanche 23 sept 2012 à 16:15

    Suffit de taxer les "riches" c'est quand même simple à comprendre !!!

Partenaires Taux