Ayrault et Steinmeier en Libye pour soutenir le gouvernement

le
0
    TRIPOLI, 16 avril (Reuters) - Les chefs de la diplomatie 
française et allemande sont arrivés samedi à Tripoli pour 
apporter leur soutien au nouveau gouvernement libyen chargé de 
rassembler un pays miné par les rivalités et livré au chaos 
depuis la chute de Mouammar Kadhafi. 
    Cette visite s'inscrit dans les efforts de l'Union 
européenne pour jouer un rôle actif dans la recherche d'un 
règlement du conflit libyen, face au risque de voir déferler une 
nouvelle vague incontrôlée de migrants, notamment en Italie, si 
l'ordre n'est pas rétabli en Libye.  
    Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier devaient aller 
sur la base navale de Tripoli, où opère sous très haute sécurité 
depuis deux semaines le gouvernement d'union nationale de Fayez 
al-Sarraj, dit-on de source diplomatique française.  
    Saluée par l'Onu, l'installation de ce gouvernement formé à 
l'issue de longues négociations rencontre de fortes oppositions 
dans le pays, notamment des deux autorités basées dans l'Ouest 
et dans l'Est.  
    Le retour à la stabilité politique est jugé crucial par les 
pays occidentaux, qui espèrent que cela permettra d'endiguer la 
menace posée par l'organisation de l'Etat islamique (EI) qui a 
profité du vide politique pour prendre pied dans le pays. 
 
 (Aiden Lewis, avec John Irish à Genève et Marine Pennetier, 
édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant