Ayrault et ses ministres mis à nu

le
0
La publication du patrimoine personnel des ministres est un exercice inédit en France.

Maintenant, on sait tout? Depuis lundi soir, le patrimoine des ministres est accessible à tous. Les médias en font leurs choux gras: palmarès, comparaisons, interrogations, critiques... Le tout suscitant des réactions antagonistes: éloge de la réussite ou de la modestie, dénonciation de la richesse ou de la transparence généralisée, souci démocratique ou voyeurisme? L'opération a ses partisans, ses opposants et ses résignés. La moralisation à marche forcée imposée par François Hollande après le scandale Cahuzac a atteint son premier objectif: bousculer les habitudes et changer la nature du débat.

Attendues pour 17 heures initialement, les déclarations de patrimoine ont été rendues publiques avec un peu de retard, pour des raisons informatiques, a-t-on expliqué à Matignon. Elles correspondent «à l'actualisation au 31 mars 2013 des déclarations transmises à la Commi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant