Ayrault entraîne 120 députés dans sa fronde pour une CSG progressive

le
23
Jean-Marc Ayrault avait poussé pour une remise à plat fiscale, avant de quitter Matignon.
Jean-Marc Ayrault avait poussé pour une remise à plat fiscale, avant de quitter Matignon.

Le débat sur le budget 2016 à l'Assemblée nationale s'annonce animé. Loin de se contenter de la nouvelle baisse d'impôt sur le revenu promise par François Hollande, Jean-Marc Ayrault repasse à l'offensive. Avec son collègue Pierre-Alain Muet, l'ancien Premier ministre a déjà rassemblé quelque 120 signatures « de toutes les sensibilités du PS » (le groupe compte 287 membres) sur un amendement pour faire avancer la grande réforme fiscale chère à son coeur.

Concrètement, le texte qui ambitionne d'instaurer un « impôt citoyen sur le revenu » rend la CSG dégressive en fonction du salaire. Le taux de CSG serait diminué jusqu'à 1,4 smic. Autrement dit, cela aurait pour effet d'introduire une dose de progressivité à cet impôt proportionnel au revenu, acquitté à la source. Plus le salaire sera élevé, plus le taux augmentera, alors qu'il est aujourd'hui le même pour tous. « On ne peut pas faire la fusion de la CSG avec l'impôt sur le revenu au détour d'un amendement, mais on essaie de trouver le chemin pour commencer à rendre notre impôt plus juste », explique Pierre-Alain Muet, un ancien économiste.

La prime d'activité remise en cause

Cette piste, dans le droit fil des propositions que les deux hommes ont formulées dans un ouvrage sorti fin août*, avait pourtant jusqu'ici toujours été repoussée par l'exécutif. Bercy privilégie encore cette année une nouvelle baisse de l'impôt sur le revenu pour les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 10 oct 2015 à 16:58

    La meilleure représentation symbolique du PS ce fut sans conteste le Zéro, une véritable caricature vivante d'une pensée arriérée, le mes qui n'a RIEN mais RIEN compris au monde actuel, il vit en 1980.

  • M9581285 le samedi 10 oct 2015 à 15:52

    PROPOSITION (mais cela ne vient pas de l'ENA ! alors ??)ttoute persone, qui à l'âge de payer des impôts (18 ans), abandonnerait tout droit à héritage futur => passerait sa vie durant sans déclarer, sans payer l'IRPP.Et le résultat serait positif pour tous: l'intéressé, le fisc,le Commerce. - vous avez compris !? sinon contactez-moi

  • M3366730 le samedi 10 oct 2015 à 09:25

    Rappel de la dette depuis l'arrivée de François Hollande et Jean-Marc Ayrault + 380 milliards et quand l'on sait que les taux d'intérêts n'ont jamais été aussi bas même à zéro ou négatif........ On vérifie en effet qu'en 3 ans (2012-2014), la charge fiscale s'est accrue de 11,53 milliards d'euros sur le D10, et de 2,86 milliards d'euros sur le D9. .. il représente par rapport à la charge fiscale supportée en 2011, respectivement 32,7% d'augmentation pour le D10 et 38,2% sur le D9,...

  • M3366730 le samedi 10 oct 2015 à 09:22

    MdR, quand la gauche caviar est enfin imposée par les socialistes : http://www.ifrap.org/budget-et-fiscalite/impots-ces-classes-riches-qui-signorent. SUPER : expose qu’elle est chercheur, que son salaire mensuel a été de 3.105 euros en 2014, et qu’elle gagne un peu moins de 3.100 euros net en 2015 par mois. Elle a vu son IRPP monter en un an de 3.300 euros à 5.000 euros, et donc son pouvoir d’achat baisser de 1.700 euros

  • M3366730 le samedi 10 oct 2015 à 09:21

    Rappel de la dette depuis l'arrivée de François Hollande et Jean-Marc Ayrault + 380 et quand l'on sait que les taux d'intérêts n'ont jamais été aussi bas même à zéro ou négatif........

  • b.renie le samedi 10 oct 2015 à 06:24

    Ce bonhomme ne cesse de faire du mal. Il a été le couteau qui a blessé mortellement la France comme premier Ministre ultra nul il n'y a pas moyen de ne pas le reconnaitre

  • b.renie le samedi 10 oct 2015 à 06:22

    La philosophie du PS sur la place du citoyen dans la Nation n'a pas d'autre but que d'infantiliser une partie d'entre eux : ceux catégorisés comme les plus défavorisés. leurs électeurs, aux dépens de ceux qui sont les plus créateurs de richesses. Bientôt en France la moitié de la population vivra aux frais de l'autre. On appelle cela la justice ? Cette moitié progressivement partira à l'étranger vidant le pays de sa substance musclée. Il n' y aura plus que des citoyens au biberon qui sera vide

  • xenfab le samedi 10 oct 2015 à 00:44

    Cela semble assez logique, surtout si on veut préserver l'universalité des soins.

  • cyti8 le vendredi 9 oct 2015 à 22:38

    N'importe quoi. Une seule ambition pour ces Sopcialistes: appauvrir les gens. C'est affolant de voir leurs idées fleurir en matière de fiscalié et leur pauvreté intellectuelle pour contrer le chômage, favoriser la croissance etc... On fait l'exact contraire de ce qu'il faut faire. Ceci dit, Hollande nous a promis: aucun impôt nouveau. Encore un mensonge de +, si une majorité vote ce texte. Il faut vraiment être privilégié et nanti pour être Socialiste aujourd'hui.

  • Cambio17 le vendredi 9 oct 2015 à 20:42

    Z'Ayrault !!!!!!!!!!!