Ayrault dramatise le débat sur l'Europe

le
0
À la veille du débat parlementaire sur le traité, le premier ministre cherche à resouder sa majorité.

Semaine décisive pour l'Europe, la majorité, le premier ministre et le président de la République. C'est mardi 2 octobre que Jean-Marc Ayrault ouvre à l'Assemblée nationale le débat sur l'adoption du traité budgétaire européen. Un texte que rejettent les alliés Verts du gouvernement mais également une petite partie des députés socialistes. Un texte que combattent aussi le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, qui a manifesté dimanche à Pari, le Front national de Marine Le Pen ainsi que des souverainistes comme le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan. Un texte qu'approuve en revanche l'opposition, au motif que pas une ligne n'en a bougé depuis que Nicolas Sarkozy l'a signé en mars dernier.

Le premier ministre a d'ailleurs lui-même reconnu jeudi soir sur France 2 que, d'un point de vue strictement juridique, le traité européen n'avait pas été «renégocié» contrairement à la promesse de campagne du président de la République. Certes, après son élect

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant