Ayrault, Désir, aile gauche : les failles du dispositif hollandais

le
3
Déjà à la peine dans les sondages d'opinions, François Hollande doit composer avec des difficultés au sein de sa majorité.
o Le doute Ayrault

Y a-t-il un problème Ayrault? Cette petite musique, mise en sourdine depuis janvier, revient. À la rentrée, le premier ministre avait retrouvé de l'oxygène. Chef d'équipe, il avait convié ses ministres à un séminaire cathartique à Matignon, où chacun avait pu vider son sac. Il invite désormais ses ministres à déjeuner ou dîner, par petits groupes. Mais il a du mal à trouver le tempo. Une vidéo, enregistrée début mars dans son bureau pour vanter les mesures compétitivité, a fait flop: «Tout le monde s'est marré», raconte un conseiller. Dans la majorité, beaucoup le jugent trop discret. «Il a disparu de la circulation...», note un député. «C'est un mystère!, juge un autre. C'est un type qui connaît parfaitement le Parlement et le groupe PS. Mais il n'a pas réussi une seule intervention à l'Assemblée. La ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le lundi 11 mar 2013 à 11:34

    Un premier ministre qui pense pouvoir tenir les promesses intenables d'un président ectoplasme, qui est soutenu pas une bande de bras cassés sectaires et cacophoniques, qui n'est pas beaucoup plus malin qu'eux alors qu' il semblerait qu'il y en ait un qui puisse être le patron à sa place...Oui il y a un problème Ayrault !

  • mlaure13 le lundi 11 mar 2013 à 09:22

    Comment un type comme ça (Désir)...a-t'il pu se retrouver à la tête du PS ?...C'est complètement ubuesque !!!...

  • M6744133 le lundi 11 mar 2013 à 09:13

    Avec un maitre à Penser comme DESIR, attention les dégâts !