Ayrault dénonce le contrôle d'un journal turc par les autorités

le
1
    PARIS, 7 mars (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a jugé lundi que 
la prise de contrôle vendredi dernier par les autorités turques 
du journal Zaman, principal quotidien du pays et jusque-là 
critique du pouvoir du président Recep Tayyip Erdogan, n'était 
"pas acceptable". 
    "On ne peut pas vouloir se rapprocher des standards 
européens et ne pas respecter le pluralisme de la presse. C'est 
une évidence et on le dit très clairement aux Turcs", a affirmé 
le ministre français des Affaires étrangères sur France Inter. 
    "Ce n'est pas acceptable", a-t-il également déclaré.      
    La justice turque a ordonné vendredi la désignation d'un 
administrateur pour diriger le quotidien et sa version 
anglophone, Today's Zaman, dans le cadre d'une enquête sur 
Fethullah Gülen, prédicateur en exil aux Etats-Unis et grand 
opposant au président Erdogan. 
    Cette mise sous tutelle a été dénoncée par des organisations 
de défense des droits de l'homme et des responsables européens, 
qui y voient la preuve d'une volonté du pouvoir turc de réduire 
au silence les voix dissidentes.   
    La décision de justice a suivi les requêtes du ministère 
public qui demandait une enquête sur le mouvement dirigé par 
Gülen en arguant de la lutte contre le terrorisme. 
    La Turquie et les dirigeants de l'Union européennes ont 
rendez-vous ce lundi à Bruxelles pour un sommet consacré à la 
crise migratoire.     
 
 (Simon Carraud et John Irish, édité par Eric Faye) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 9 mois

    tiens, il vagit encore...