Ayrault condamne l'attaque d'un hôpital MSF en Syrie, parle de "crimes"

le
1
    PARIS, 15 février (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a condamné 
lundi le bombardement d'un hôpital soutenu par Médecins sans 
Frontières (MSF) en Syrie et exhorté le régime de Damas et ses 
soutiens à cesser ce genre d'attaques, qui s'apparentent selon 
lui à des "crimes de guerre". 
    "Je condamne avec la plus grande fermeté le nouveau 
bombardement délibéré visant un hôpital soutenu par Médecins 
Sans Frontières dans le nord de la Syrie", a déclaré le nouveau 
chef de la diplomatie française dans un communiqué. 
    L'attaque contre un hôpital approvisionné en matériels 
médicaux fournis par MSF a fait au moins sept morts. 
  
    "Les attaques contre les structures de santé en Syrie par le 
régime ou ses soutiens sont inacceptables et doivent cesser 
immédiatement. Elles sont constitutives de crimes de guerre", 
ajoute le ministre français des Affaires étrangères. 
 
 (John Irish, édité par Simon Carraud) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 10 mois

    On notera que je n'ai jamais entendu ce ministre comme le précédent condamné un seul attentat islamiste. On notera aussi qu'il emprunte aussi la rhétorique habituelle du "régime" ce qui n'augure rien de bon.