Ayrault aurait demandé la tête du patron d'EELV

le
3
Alors que s'ouvre la deuxième conférence environnementale, rendez-vous décisif du pouvoir avec le monde de l'écologie, Jean-Marc Ayrault estime qu'il n'est pas possible de travailler avec Pascal Durand, après son quasi-ultimatum adressé au gouvernement.

La petite phrase de Pascal Durand prononcée samedi en conseil fédéral d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) n'est pas passée inaperçue. Le secrétaire national ne laissait que «six jours» au gouvernement pour «intégrer les questions écologistes dans son logiciel». Presque un ultimatum au gouvernement, qui n'a pas convaincu les responsables écologistes et «consterné» Jean-Marc Ayrault. La réaction du premier ministre a été forte et immédiate.

RTL révèle vendredi le premier ministre aurait tout simplement demandé la tête du chef d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), peu de temps après le discours. Une demande à laquelle ne croit pas Pascal Durand, pour qui «ce n'est pas le genre de Jean-Marc Ayrault».

Samed...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le vendredi 20 sept 2013 à 12:50

    Il y a de l'eau dans le gaz ... Attendons encore un peu ... C'est la grande confiance qui est de mise avec notre bon P'tit François. Encore un petit effort de cohésion que diable !!

  • M2280901 le vendredi 20 sept 2013 à 12:38

    tant qu'à faire qu'il demande la sienne et celle de son capitaine de pédalo

  • tbbnq le vendredi 20 sept 2013 à 11:38

    Ayrault remonte dans mon estime.