Ayrault au mémorial du camp des Milles

le
0
Ce lieu d'internement pendant la Seconde Guerre mondiale ouvre au public.

Après quarante ans d'oubli et trente ans de batailles, le Mémorial du camp des Milles est inauguré aujourd'hui par le premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Dans cette ancienne tuilerie des environs d'Aix-en-Provence, plus de 10.000 personnes furent internées et 2000 envoyées dans les camps de la mort de 1939 à 1942. La date est symbolique: c'est le 10 septembre 1942 que le dernier train est parti du camp des Milles avec Auschwitz pour destination finale.

«Il fallait préserver ce lieu unique, le seul camp d'internement sous commandement français encore intact, et en faire un lieu de mémoire», explique Alain Chouraqui, directeur de recherche au CNRS et président de la «Fondation du camp des Milles: mémoire et éducation» qui a porté ce projet. «Les derniers témoins disparaissent. Il ne reste que trois survivants. Ce lieu va prendre le relais», ajoute-t-il, précisant: «Le site mémorial a été conçu comme un musée d'histoire et un lieu de mémoire mais également com

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant