Ayrault assure qu'il n'est «pas question de revenir sur les 35 h»

le
0
Interrogé dans Le Parisien , le premier ministre a voulu corriger l'impression de flottement laissée par les dernières semaines.

À un lecteur du Parisien qui lui suggère de revenir aux 39 heures de travail hebdomadaires, Jean-Marc Ayrault répond: «Pourquoi pas. Il n'y a pas de sujet tabou. Je ne suis pas dogmatique». Reconnaissant que les 35 heures ont posé des «difficultés» aux petites entreprises, il explique: «La seule chose qui me préoccupe, c'est que la France est en panne, et il faut que l'on redémarre le moteur, à fond. Mais pas pour foncer dans le mur. Pour y arriver, il faut trouver les bons compromis. Le monde des entreprises a ses représentants, le monde du travail a ses représentants. C'est pour cela que je suis partisan de la négociation. C'est comme ça qu'on s'en sort.»

Longuement interrogé lundi, par six Franciliens sur l'économie, l'éducation, la fiscalité, le terrorisme ou ses relations avec François Hollande, le premier m...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant