Ayrault appelle à «voter la confiance» au gouvernement Valls II

le
11
Ayrault appelle à «voter la confiance» au gouvernement Valls II
Ayrault appelle à «voter la confiance» au gouvernement Valls II

A la veille d'un vote crucial pour Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault prend la plume pour mobiliser les troupes socialistes. L'ex-Premier ministre publie, ce lundi dans «Le Monde», une tribune appelant à «voter la confiance» au gouvernement Valls II.

«Il faut voter la confiance, non par discipline, mais par respect de l'éthique de responsabilité qui nous a toujours guidés», écrit l'ancien chef du gouvernement, alors qu'une trentaine de députés socialistes contestent la politique économique menée par l'exécutif et menacent de «s'abstenir collectivement» mardi.

Jean-Marc Ayrault ne cite toutefois pas le nom de son successeur. C'est... «le président de la République» qu'il appelle à soutenir «dans son engagement pour redresser notre pays, réorienter l'Europe et peser sur le règlement des conflits internationaux».

«Le soutien n'est pas l'uniformité»

«Je voterai la confiance au gouvernement», fait-il savoir, argumentant : «Je la voterai, car la priorité est au rassemblement pour poursuivre le redressement de la France. C'est d'abord un acte de confiance dans la capacité de la France à se mobiliser.» 

Lui qui n'a cessé, lorsqu'il était à Matignon, de mettre en avant sa «méthode», le «dialogue», prend en revanche ses distances avec tout passage en force. Et alors que Manuel Valls assure ne pas voir en quoi le «discours d'une partie de la gauche» représente «une alternative crédible», Jean-Marc Ayrault estime au contraire que «le soutien n'est pas l'uniformité», que «le débat est sain» et «les propositions alternatives sont précieuses».

De toute façon, tranche le responsable socialiste, rien ne sert de nier «les différences» : «Elles sont naturelles et animent la gauche depuis toujours.»

VIDEO. L'édito du Parisien. Vote de confiance : y a-t-il du suspense ?

Mise en garde contre les «principes du social-libéralisme»

«Il est possible, dans un monde en profonde mutation, de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tropfort le lundi 15 sept 2014 à 18:39

    Le pire pote de Hollande : open-bar social et chef de bande de Taubira, Duflot, Lebranchu, Cahuzac. Ayrault est la pire des plaies.

  • jbellet le lundi 15 sept 2014 à 17:28

    un vote par respect de l’éthique de responsabilité; c'est nouveau...

  • M7361806 le lundi 15 sept 2014 à 17:10

    Des réformes , des économies ! pas de bla-bla , pas de nouveaux impots !

  • M7361806 le lundi 15 sept 2014 à 17:08

    Le PRG dans la majorité est bien silencieux si BAYLET milardaire, héritier, grand patron de presse subventionnée, homme de gauche pouvait se manifester !

  • frk987 le lundi 15 sept 2014 à 16:59

    Ah il y a un gouvernement, heureusement que la presse est là pour le rappeler, à part déposer des chrysanthèmes, ils ne savent pas faire autre chose si ce n'est de soutenir l'insoutenable.

  • 2445joye le lundi 15 sept 2014 à 16:34

    L'homme qui voulait redresser le pays en remettant tout à plat...

  • M4960905 le lundi 15 sept 2014 à 14:44

    Pov plouc!

  • M7093115 le lundi 15 sept 2014 à 14:42

    Info bidon.....Qui pouvait penser que cette emplâtre aurait conseiller de voter la défiance....

  • Gary.83 le lundi 15 sept 2014 à 14:26

    il a repris l'école !!

  • pichou59 le lundi 15 sept 2014 à 14:26

    le triple zéro!!