Aydan Özoguz veut briser le tabou de la double nationalité en Allemagne

le
0

La ministre de l'Intégration se heurte à des réticences dans les milieux politiques comme dans la communauté turque pour imposer sa réforme

De notre correspondant à Berlin

Elle est discrète. Peu d'apparitions, peu de déclarations... Aydan Özoguz a pourtant tout pour faire parler d'elle. À 46 ans, elle est ministre d'État en charge de l'Intégration, installée directement dans le bâtiment de la Chancellerie. Elle est la première personnalité d'origine turque à intégrer un gouvernement allemand. C'est une nomination «historique», s'étaient félicitées les associations turques en Allemagne. Et c'est à elle qu'est revenue la charge de mettre en ½uvre la réforme de la double nationalité: une autre concession arrachée par la gauche à Angela Merkel lors des négociations de coalition. «Nous avons brisé un tabou», avait déclaré le président du SPD, Sigmar Gabriel, après avoir signé l'accord avec la chancelière.

Alors que Recep Tayyip Erdogan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant