AXA : résultats en progrès en gestion d'actifs malgré une nette décollecte

le
0
(NEWSManagers.com) - Le chiffre d'affaires de la gestion d'actifs du groupe AXA est demeuré stable en 2011 à 3 269 millions d'euros. Le chiffre d'affaires d' AXA IM progresse de 5%, principalement en raison de la hausse des commissions sur transactions immobilières et des commissions de performance. Le chiffre d'affaires d' AllianceBernstein recule de 3%, la hausse des commissions de distribution étant plus que compensée par des commissions de gestion plus faibles.


Le résultat opérationnel de la gestion d'actifs est en hausse de 20% à 321 millions d'euros, soutenu principalement par AXA IM en raison de la non-récurrence de la provision nette liée à l'erreur de programmation chez AXA Rosenberg enregistrée en 2010 et d'une hausse du chiffre d'affaires.


Les actifs sous gestion s'établissaient fin décembre à 847 milliards d'euros, en baisse de 31 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2010. Plusieurs facteurs ont contribué à cette évolution. Tout d'abord, une décollecte nette de 30 milliards d'euros (contre il est vrai -64 milliards en 2010), dont 28 milliards d'euros chez AllianceBernstein, principalement des clients institutionnels, y compris une collecte nette de +16 milliards d'euros liée à un mandat de conseil pour le compte d' AXA Japon.


Ensuite, une décollecte nette de 1 milliard d'euros chez AXA IM. Hors AXA Rosenberg (-5 milliards d'euros de décollecte) et la sortie volontaire de plans d'actionnariat salarié non rentables (-2 milliards d'euros), la collecte nette positive s'élève à +6 milliards d'euros, principalement chez AXA Private Equity, AXA Real Estate et AXA Framlington. On observe également un effet marché négatif de 10 milliards d'euros, en raison du repli des marchés financiers ainsi qu'un effet de périmètre de -6 milliards d'euros, principalement lié à la cession d'une partie des activités vie, épargne, retraite au Royaume-Uni et à la vente des activités canadiennes. A noter enfin un effet de change de +15 milliards d'euros principalement du fait de l'appréciation du dollar américain face à l'euro.


Au niveau du groupe, le résultat net est en hausse de 49% à 4 324 millions d'euros. Le résultat net de 2010 incluait -1 642 millions d'euros de moins-value exceptionnelle liée à la vente d'une partie des activités vie, épargne, retraite au Royaume Uni, tandis que 2011 inclut -943 millions d'euros de réduction de l'écart d'acquisition attribuable au portefeuille américain de produits " Accumulator " de type " Variable Annuity " suite à la baisse des taux d'intérêts long terme aux Etats-Unis ainsi qu'à la diminution des rachats, et 2 326 millions d'euros de plus-values exceptionnelles suite aux cessions des activités en Australie et en Nouvelle-Zélande, des activités au Canada et de la participation dans Taikang Life.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant