Axa : l'avenir sans Henri de Castries

le
0
Denis Duverne et Thomas Buberl (© E .Piermont - AFP)
Denis Duverne et Thomas Buberl (© E .Piermont - AFP)

Si certains dirigeants du CAC 40 manoeuvrent au-delà de toute raison pour rester aux commandes, Axa entend bien organiser une succession exemplaire à Henri de Castries, à sa tête depuis mars 2000. L’assureur a annoncé le 21 mars le départ de son dirigeant emblématique à compter du 1er septembre 2016. C’est un tandem qui lui succèdera alors que les fonctions de président et de directeur général seront scindées.

Un tandem pour diriger le géant français de l'assurance

A 43 ans, Thomas Buberl va prendre les commandes opérationnelles du géant français de l’assurance. Cet ancien de Winterthur et de Zurich Assurance était à la tête d’Axa Allemagne depuis 2012. Début 2016, il avait pris la responsabilité de la ligne de métiers globale Vie et épargne, l’un des trois pôles du groupe.

Le directeur général délégué, Denis Duverne, qui formait jusqu’ici un duo inspiré avec Henri de Castries, deviendra à 62 ans président non-exécutif d’Axa. Ce nouvel équilibre pourrait durer. Les statuts du groupe ne fixent qu’à 70 ans la limite d’âge pour un administrateur.

La préparation de la succession n’était pas une surprise. Dès le printemps 2014, Henri de Castries avait indiqué qu’il n’irait pas au-delà d’avril 2018. Mais l’accélération du calendrier l’est davantage, tout comme le choix d’abandonner son mandat d’administrateur et de quitter totalement un groupe qu’il

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant