Axa IM s'estime bien armé pour 2012

le
0
(NEWSManagers.com) - " Le rebond espéré s'est produit" , a résumé mardi Dominique Carrel-Billiard, directeur général, lors de la présentation des résultats 2011 d' Axa Investment Managers ( Axa IM) qui se soldent par un bénéfice d'exploitation de 215 millions d'euros, contre 191 millions pour 2010 et 171 millions pour 2009. De fait, le gestionnaire est revenu à son niveau d'avant-crise, celui des 206 millions de 2006, où Axa Rosenberg contribuait à hauteur de 30 % au bénéfice au lieu de plomber les comptes.

L'encours au 31 décembre, 512 milliards d'euros, dont un tiers hors groupe (grands comptes institutionnels et distributeurs), n'a diminué finalement que de quelque 4 milliards en un an. Axa IM France a collecté en net environ 1,6 milliard d'euros, mais AxaRosenberg a encore subi des sorties nettes de 5 milliards...

Pour expliquer la baisse, Dominique Carrel-Billiard et Christophe Coquema, le nouveau COO, ont indiqué que les remboursements nets se sont limités en fait à 1,2 milliard d'euros pendant que l'effet de marché et les cessions d'activités " coûtaient" chacun 3 milliards d'euros et que l'effet de change était positif de 5 milliards d'euros.

A présent, le directeur général estime Axa IM bien armé pour 2012, avec un retour à meilleure fortune pour Axa Rosenberg, grâce à ses stratégies indicielle tiltée (enhanced index), Asie émergente et long term/long volatility. D'autre part, Axa IM dispose désormais d'une offre " qui a réponse à tout" et va s'attacher principalement à étoffer ses plates-formes (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Suisse et pays nordiques). Le gestionnaire va également pouvoir se développer sur le long terme en Inde grâce à sa nouvelle coopération avec Bank of India. Il prévoit aussi de lancer des produits sur les " loans" .

Concernant les catégories de clientèle qui seront particulièrement " travaillées" cette année, Dominique Carrel-Billiard a cité en premier lieu les distributeurs de fonds, ensuite les institutionnels de taille moyenne (fonds de pension ou assureurs) et enfin les grands institutionnels comme les fonds souverains et les gros fonds de pension néerlandais, américains et britanniques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant