AXA IM recommande quatre thèmes pour jouer la croissance sur les actions

le
0
(NEWSManagers.com) - La reprise est bien au rendez-vous. Et elle est aussi globale même si elle ne se manifeste pas partout avec la même intensité. Sous l'impact des politiques de relance, l'économie mondiale est sortie de la récession au troisième trimestre 2009 et le retour des opérations de fusions et acquisitions depuis le quatrième trimestre 2009 indique clairement que la chasse à la croissance a redémarré.
Ce mouvement est certes fragile. Selon Sebastian Paris-Horvitz, directeur de la stratégie d'investissement chez Axa IM, trois grands risques menacent ce développement. Tout d'abord, la réduction de la progression du crédit en Chine ne risque-t-elle pas de casser la croissance ? Très probablement non. Même si le crédit est moins abondant, il va toujours progresser. Et la croissance sera encore de 9% ou 10%, au lieu de 14% ou 15% avec une liquidité plus abondante.
Deuxième risque, le mouvement de réglementation qui se met en place progressivement, notamment aux Etats-Unis où le volontarisme du président Obama laisse prévoir un encadrement beaucoup plus strict de l'industrie financière. Pour Sebastian Paris-Horvitz, la réalité de cette tendance reste à voir mais il faut tout de même surveiller de très près les financières qui n'ont pas forcément achevé le nettoyage de leurs bilans, notamment en Europe.
Enfin troisième point de préoccupation, la sortie de crise des finances publiques extrêmement fragilisées, avec l'exemple emblématique de la Grèce pour laquelle une solution devrait être trouvée.
AXA IM rappelle en outre que la réalité de la reprise ne doit pas masquer une autre caractéristique tout aussi prégnante : les disparités restent fortes. La dynamique de croissance est très forte dans les pays émergents alors dans le monde développé, la croissance attendue reste molle pour de multiples raison : inflation faible, resserrement des crédits et de la politique monétaire, remontée de l'épargne.
Dans ce contexte incertain, AXA IM recommande de cibler les sociétés présentant une croissance structurelle solide, avec une équipe de management et un business model de qualité, une exposition aux marchés en croissance, c'est-à-dire pour les l'essentiel les pays émergents, un leadership en termes de parts de marché, et enfin, une situation financière saine et une forte génération de cash flow qui peut susciter des opérations de fusions et acquisitions.
AXA IM décline ces thèmes au travers de ses fonds, par exemple l'exposition aux émergents avec AXA WF Framlington Emerging Markets, qui pèse quelque 111 millions d'euros et qui a réalisé une performance nette de frais de gestion de quelque 49% sur cinq ans ou encore les entreprises saines et riches en cahs flow avec AXA Europe Small Cap qui pèse quelque 225 millions d'euros et qui affiche une performance nette de plus de 55% sur cinq ans.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant