AXA IM : Préférer les actions malgré la croissance plus faible

le
0

La faiblesse du commerce joue mais la survalorisation des marchés a été corrigée

L'affaiblissement de la demande intérieure chinoise a induit un ralentissement significatif du commerce mondial, pesant lourdement sur les économies émergentes. En dehors de la Chine, les marges budgétaires sont très limitées à l'échelle mondiale et les politiques monétaires semblent sur le point de diverger, même si le relèvement des taux de la Fed devrait être différé à décembre, pour partie en lien avec les turbulences récentes. Pour autant, la correction récente des marchés actions a ramené les valorisations anticipées à des niveaux plus raisonnables, autour de 15x, ce qui nous semble suffisant en termes de perspective de rétribution du risque.

 

Points clés

  • Le commerce mondial a fortement reculé, parallèlement au ralentissement chinois, que les chiffres officiels sous-estiment probablement. Les prix des matières premières ont chuté dans leur ensemble, signe d'une demande mondiale insuffisante au regard de l'offre.
  • A contrario, les économies développées se sont mieux tenues, la croissance étant légèrement supérieure à 2% aux Etats-Unis et à 1,5% en zone euro. Il reste peu de marge pour de la stimulation budgétaire et monétaire au niveau mondial, sauf en Chine. Nous pensons donc que la croissance mondiale restera molle et que les risques sont à la baisse.
  • Nous confirmons notre avis positif sur les actifs risqués à court et long terme. Nous sommes néanmoins dubitatifs sur les bénéfices aux Etats-Unis, dont nous estimons le potentiel haussier très limité sur les prochains 12 à 18 mois.
  • Côté obligataire, nous continuons de sous-pondérer les bons du Trésor américain, la perspective d'un resserrement de la Fed se profilant à l'horizon. Nous restons positifs sur les Bunds et les spreads souverains périphériques.
  • Pour les actions, nous confirmons notre préférence pour les marchés développés avec une exposition au marché (beta). Nous restons sous-pondérés sur les marchés émergents : leur valorisation n'est pas encore assez bon marché.

 

Par l'Equipe Recherche & Stratégie d'Investissement - AXA Investment Managers

Télécharger notre Stratégie d'Investissement en PDF

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant