AXA IM : Pétrole et actions - ne pas se fier à leur corrélation

le
1

La chute du pétrole vient d'un excès d'offre et finira par bénéficier aux profits. La forte corrélation observée n'est ni robuste ni durable.

Points clés

  • La chute récente des prix du pétrole (de 50US$ à 30US$) est essentiellement liée à l'offre et la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de ne plus fixer de cibles de production, alors que les indicateurs économiques sont stables et que toutes les matières premières n'ont pas vu leur cours baisser.
  • Vu l'élasticité-prix de la demande et de l'offre de pétrole, nous pensons que les prix du pétrole resteront faibles. Nous sommes cependant incapables d'anticiper le nouveau prix d'équilibre.
  • Une baisse des prix du pétrole liée à l'offre soutient la croissance mondiale et les marges, les pays importateurs de pétrole bénéficiant le plus, les pays producteurs étant affectés négativement. Ceci devrait donc être favorable aux actions… mais la réaction des marchés est exactement inverse.
  • Cette corrélation positive entre actions et prix du pétrole vient pour partie de la « financiarisation » du pétrole, utilisé comme actif financier risqué.
  • Nous pensons que cette corrélation positive n'est pas robuste. Elle sera peut-être tenace à court terme avec une correction à la hausse dans les deux cas. Le pétrole reste une matière première avec un marché physique inondé.
  • Nous doutons que la Russie et l'Arabie Saoudite puissent coopérer pour réduire leur production de pétrole. Le cas échéant, ce choc d'offre négatif ne serait pas une bonne nouvelle pour l'économie mondiale.


Par Laurent Clavel, Economiste International - AXA IM R&IS

Télécharger notre Recherche en PDF

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 il y a 10 mois

    Certes...mais les fonds souverains vendent les indices pour puiser dans leurs économies et toutes les actions large cap baissent.ce sont les flux et pas la valeur intrinsèque qui gouvernent.