AXA IM : Les actions japonaises et le yen - Une sensibilité proche de 2 entre actions et devise

le
0

Le yen s'est déprécié de 25% contre le dollar depuis janvier 2013, alors que dans le même temps les actions japonaises ont progressé de 60%.

L'excellente performance du Kabuto Cho depuis début 2013 repose largement sur la dépréciation du yen. L'analyse de Mathieu L'Hoir montre que les bénéfices des entreprises exportatrices ont directement bénéficié de la faiblesse de la devise, contrairement aux compagnies et indices de marché plus domestiques. A l'avenir, l'une des deux conditions suivantes devra être remplie pour que les actions nippones continuent sur leur lancée : une dépréciation supplémentaire du yen ou une progression de la demande intérieure. Etant donnée l'incertitude ambiante, Mathieu suggère de rester prudents vis-à-vis des actions japonaises, au moins sur le court terme.


Points Clés

- La décision de la Banque du Japon (BoJ) de se lancer dans un programme d'assouplissement quantitatif de large ampleur a provoqué une forte dépréciation du yen.
- Les compagnies japonaises ont préféré utiliser cette dépréciation pour restaurer leurs marges plutôt que d'augmenter leurs parts de marché.
- Nos estimations montrent une relation de 1 pour 1 entre les bénéfices et le yen, tandis que cette sensibilité est de 2 entre les prix des actions et le yen.
- Comme la capacité ou la volonté de la Banque du Japon d'affaiblir le yen semble diminuer, nous recommandons toujours la prudence et suggérons une pondération neutre des actions japonaises.


Par Mathieu L'Hoir, Stratégiste Actions - AXA Investment Managers


Télécharger notre Investment Research : Les actions japonaises et le yen

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant