AXA IM : La hausse de la volatilité des obligations et le risque de « Grexit » incitent à la prudence

le
0

Points clés

  • Deux échéances cruciales approchent. La Fed devrait relever ses taux cette année. La crise grecque est proche d'une bifurcation. A moins d'un accord la semaine prochaine, la Grèce manquera le remboursement dû au FMI et le contrôle des dépôts bancaires sera instauré.
  • L'accélération de la croissance américaine se confirme, celle de la zone euro reste bien orientée. La Chine montrent des signes de stabilisation, voire d'amélioration.
  • Avec la violente montée des taux longs allemands, la volatilité a atteint des niveaux observés en temps de crise systémique. La forte corrélation des marchés obligataires mondiaux nous paraît temporaire : les divergences de politiques monétaires devraient plutôt dé-corréler les marchés. Mais la volatilité est là pour durer.
  • Allocation : nous restons neutres sur les différentes classes d'actifs. Nous continuons de sous-pondérer les obligations du Trésor américain, mais restons surpondérés vis-à-vis des Bunds. Nous sommes prudents sur les périphériques à court terme mais pensons que la BCE a les moyens de prévenir un fort élargissement des spreads en cas de Grexit, et les utilisera. En dépit de l'amélioration de la croissance et l'abondante liquidité, le risque grec nous incite à ajouter une nouvelle protection à la baisse sur les actions de la zone euro. Les actions chinoises montrent des signes de bulles, d'où notre prudence.


Par l'Equipe Recherche & Stratégie d'Investissement - AXA Investment Managers

Télécharger notre Stratégie d'Investissement en PDF

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant