AXA IM : L'Iran à la croisée des chemins

le
0

L'économie iranienne entre dans une récession de plus en plus profonde en raison de la chute des cours du pétrole et des sanctions économiques liées au programme nucléaire. Manolis Davradakis estime que la crise financière mondiale et le printemps arabe ont permis un rapprochement entre l'Iran et les Etats-Unis qui a abouti à un accord provisoire et permis d'alléger certaines sanctions économiques. Selon un scénario central incluant un accord d'ici à la mi-2015, l'Iran sortira de récession en 2015-2016. A défaut, la conjonction de cours du pétrole bas et de sanctions accentueront la récession, suscitant des tensions inflationnistes et remettant en cause la stabilité sociale déjà fragile.

 

Points clés

  • La chute des cours du pétrole et les sanctions économiques liées au programme nucléaire de l'Iran serrent la vis à une économie iranienne plongée dans une récession de plus en plus marquée.
  • Les sanctions économiques sont à la fois une malédiction et une bénédiction, car elles mettent l'économie iranienne à l'abri des chocs externes tout en limitant son accès aux réserves de change dont elle a besoin pour surmonter ses difficultés.
  • La crise financière mondiale et le printemps arabe ont permis un rapprochement avec les Etats-Unis. Il s'en est suivi un accord provisoire sur le programme nucléaire iranien, permettant d'alléger certaines sanctions.
  • Selon un scénario central avec un accord finalisé d'ici à la mi-2015, l'Iran devrait sortir de la récession en 2015-2016. A défaut, la conjonction de cours du pétrole bas et de sanctions accentueront la récession, suscitant des tensions inflationnistes et alimentant la grogne sociale.
  • En Iran, le taux de chômage des jeunes et l'inflation sont à des niveaux similaires à ceux observés dans les économies du Moyen-Orient avant l'agitation sociale du printemps arabe.

 

Par Manolis Davradakis, Économiste principal (marchés émergents) - Recherche & Stratégie d'Investissement AXA IM

 

Télécharger notre Recherche

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant